XIII

Boutique des Supporters



CHALLENGE Yves Dumanoir
et Coupe de France

Challenge Yves du Manoir

Challenge Yves du ManoirLe challenge Yves du Manoir était une compétition créée en 1931 par 7 clubs de D1 encore liés à la FFR pour contrer la dissidence de la nouvelle fédération, l'UFRA. La raison d'être de ce challenge était de proposer un jeu plus libéré dans une époque où les matches s'enlisaient dans des guerres de tranchées interminables (le ballon quittait rarement les pieds des avants, les trois-quart-aile finissant parfois des matches sans avoir touché un seul ballon).
Des règles particulières ont été établies dans ce sens, en particulier d'interdire le coup de pied placé pour les buts (pénalités ou transformations), ce qui réduit les temps morts. En plus de la recherche d'un jeu agréable, le fair-play était également un élément mis en avant.
En 1996, il fusionne définitivement avec la Coupe de France pour devenir la "Coupe de France Yves-du-Manoir". Face à la concurrence des Coupes d'Europe qui surchargent les calendriers, il disparait fin 2000 en tant que tel. Mais le trophée continue de servir de récompense pour la Coupe de la Ligue et le Trophée Sud Radio.

Coupe de France de Rugby
La Coupe de France de rugby de 1984 à 1986

Plus de détails (avec Wikipédia) : Challenge Yves Dumanoir


année
Challenge Sud Radio
- Le vainqueur soulève le Dumanoir -
2003 Castres - Bourgoin (27-26)
15 novembre à Narbonne - 5 000 spectateurs

année
Coupe de la Ligue LNR (avec 32 clubs) -
- Le vainqueur soulève le Dumanoir -
02/03 La Rochelle - Bourgoin (22-20)
27 mars à La Rochelle - 4 500 spectateurs
01/02 La Rochelle - Biarritz (23-19)
23 mars à La Rochelle - 5 000 spectateurs
00/01 Clermont - Auch (34-24)
31 mars à Montauban - 3 500 spectateurs

année
Coupe de France
Challenge Yves-du-Manoir
99/00 Biarritz - Brive (24-13)
1 juin à Bordeaux - 17 500 spectateurs
98/99
Stade Français - Bourgoin (27-19)
5 juin à Saint-Etienne - 22 000 spectateurs
97/98
Toulouse - Stade Français (22-15)
6 juin à Paris (Charlety) - 12 000 spectateurs
96/97
Pau - Bourgoin (13-11)
26 avril à Nimes - 15 732 spectateurs
95/96
Compétition en sommeil Brive - Pau (12-06)
27 janvier à Paris (Charlety) - 11 500 spect.
94/95
Compétition en sommeil Toulouse - Bègles (41-20)
14 mai à Agen - 7 000 spectateurs
93/94
Compétition en sommeil Perpignan - Montferrand (18-03)
4 juin à Dax - 6 100 spectateurs
92/93
Compétition en sommeil Toulouse - Castres (13-08)
12 juin à Agen - 8 800 spectateurs
91/92
Compétition en sommeil Agen - Narbonne (23-18)
30 mai à Brives - 5 700 spectateurs
90/91
Compétition en sommeil Narbonne - Bègles (13-12)
9 juin à Beziers - 10 700 spectateurs
89/90
Compétition en sommeil Narbonne - Grenoble (24-19)
19 mai à Pau - 5 500 spectateurs
88/89
Compétition en sommeil Narbonne - Biarritz (18-12)
20 mai à Tarbes - 5 500 spectateurs
87/88
Compétition en sommeil Toulouse - Dax (15-13)
20 mai à Bayonne - 7 500 spectateurs
86/87
Compétition en sommeil Grenoble - Agen (26-07)
10 mai à Narbonne - 3 200 spectateurs
85/86
Béziers - Aurillac (40 - 09)
1 juin à Castres
Montferrand - Grenoble (22-15)
1 mai à Brive - 10 400 spectateurs
84/85
Narbonne - Toulouse (28 - 27) aprés prol.
14 avril à Carcassonne
Nice - Montferrand (21-16)
1juin à Toulouse - 4 900 spectateurs
83/84
Toulouse - Lourdes (06 - 00)
23 mai à Toulouse
Narbonne - Toulouse (17-13)
2 juin à Bayonne - 7 500 spectateurs
82/83
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Agen - Toulon (29-07)
4 juin à Paris (Parc des Princes) - 5 000 spectateurs
81/82
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Dax - Narbonne (22-19)
5 juin à Paris (Parc des Princes) - 7 400 spectateurs
80/81
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Lourdes - Béziers (25-13)
31 mai à Paris (Parc des Princes) - 7 800 spectateurs
79/80
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Lourdes - Béziers (16-10)
31 mai à Paris (Parc des Princes) - 9 300 spectateurs
78/79
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Narbonne - Montferrand (09-07)
9 juin à Paris (Parc des Princes) - 14 100 spectateurs
77/78
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Narbonne - Béziers (19-19), Narb. aux essais
9 juin à Colombes - 6 000 spectateurs
76/77
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Béziers - Lourdes (19-18)
21 mai à Colombes - 6 400 spectateurs
75/76
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Montferrand - Graulhet (40-12)
22 mai à Colombes - 6 400 spectateurs
74/75
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Béziers - Agen (16-12)
24 mai à Colombes - 7 700 spectateurs
73/74
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Narbonne - Brive (19-10)
18 mai à Colombes - 9 800 spectateurs
72/73
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Narbonne - Béziers (13-06)
12 mai à Colombes
71/72
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Béziers - Montferrand (37-06)
13 mai à Colombes
70/71
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Dax - Toulouse (18-08)
8 mai à Colombes
69/70
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Toulon - Agen (25-22)
23 mai à Colombes
68/69
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Dax - Grenoble (24-12)
25 mai à Colombes
67/68
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Narbonne - Dax (14-06)
15 juin à Colombes
66/67
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Lourdes - Narbonne (09-03)
4 juin à Paris (Parc des Princes)
65/66
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Lourdes - Mont-de-Marsan (16-06)
28 mai à Paris (Parc des Princes)
64/65
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Cognac - Perpignan (05-03)
30 mai à Paris (Parc des Princes)
63/64
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Béziers - Pau (06-03)
30 mai à Paris (Parc des Princes)
62/63
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Agen - Brive (11-00)
8 juin à Paris (Parc des Princes)
61/62
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Mont-de-Marsan - Pau (14-09)
2 juin à Paris (Parc des Princes)
60/61
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Mont-de-Marsan - Béziers (17-08)
3 juin à Paris (Parc des Princes)
59/60
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Mont-de-Marsan - Béziers (17-08)
28 mai à Paris (Parc des Princes)
58/59
Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Dax - Pau (12-08)
6 juin à Paris (Parc des Princes)
57/58 Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Mazamet - Mont-de-Marsan (03-00)
24 mai à Paris (Parc des Princes)
56/57 Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Dax - Montferrand (06-06), Dax à l'age
5 mai à Toulouse
55/56 Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Lourdes - Perpignan (03-00)
9 juin à Paris (Parc des Princes)
54/55 Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Perpignan - Mazamet (22-11)
29 mai Toulouse
53/54 Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Lourdes - Toulon (28-12)
30 mai à Toulon
52/53 Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Lourdes - Pau (08-00)
31 mai à Tarbes
51/52 Compétition supprimée
à cause des violences de la finale 1951
Pau - Vainqueur de poule.
2nd - Racing club de France
50/51 Lourdes - Tarbes (06 - 03)
2 juin à Bordeaux
supprimée à cause de la concurrence
Coupe de France
49/50 Lourdes - Béziers (16 - 03)
11 juin à Toulouse
supprimée à cause de la concurrence
Coupe de France
48/49 Bégles - Toulouse (11 - 06)
11 juini à Bordeaux
supprimée à cause de la concurrence
Coupe de France
47/48 Castres - Lourdes (06 - 03)
30 mai à Bordeaux
supprimée à cause de la concurrence
Coupe de France
46/47 Toulouse - Montferrand (14 - 11)
17 mai à Bordeaux
supprimée à cause de la concurrence
Coupe de France
45/46 Toulouse - Pau (19 - 03)
7 mai à Bordeaux
supprimée à cause de la concurrence
Coupe de France
44/45 Agen - Montferrand (14 - 13)
13 mi à Toulouse
pas de compétition : cause de guerre
43/44 TOEC - Bordeaux (19 - 03)
7 mai à Bordeaux
pas de compétition : cause de guerre
42/43 Agen - Bordeaux (11 - 04)
2 mai à Bordeaux
pas de compétition : cause de guerre
41/42   pas de compétition : cause de guerre
40/41   pas de compétition : cause de guerre
39/40   pas de compétition : cause de guerre
38/39   Pau - Toulon (05-00)
11 décembre à Bordeaux
37/38   Montferrand - Perpignan (23-10)
6 mars à Toulon
36/37   Biarritz - Perpignan (03-00)
25 avril à Toulouse
35/36   Bayonne - Perpignan (09-03)
8 mars à Toulouse
34/35   Perpignan - Montferrand (03-03)
17 mars à Toulon
Revanche : Perpignan - Montferrand (06-00)
7 avril à Toulouse
33/34   Toulon - Toulouse (00-00) ex aequo
8 mars à Toulouse
31/32   Agen - vainqueur de poule


Droits de reproduction réservés www.spiritrugby.com © Copyright - GREG